Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 20:03

 

 

Le gouvernement actuel qui se dit « normal » procède bien souvent de façon dogmatique, ainsi en est il d’Arnaud Montebourg qui vient de présenter son plan pour l’automobile.

 

Que peut-on en dire ?

Il privilégie la voiture électrique, ce qui est, certes, une vision d’avenir, mais aussi un gage donné aux écologistes.

 

Est-ce aujourd’hui réaliste ?

La filière électrique est actuellement un micro marché (2000 véhicules vendus en 2011) car il s’agit de véhicules chers (1300€ en moyenne prime de 7000€ déduite), peu performants (60 à 80km/h et 150km d’autonomie en moyenne) ne disposant pas d’infrastructures accessibles (entretien, rechargement, réparations). Certes l’état va s’équiper en véhicules électriques, mais qui va payer les infrastructures ?

 

Est-ce une filière techniquement aboutie ?

Non, car en avance sur ce marché on trouve les américains, puis les japonais, puis les suisses. Il faut aussi voir que certains constructeurs réfléchissent à rendre ces véhicules autonomes en les équipant de panneaux solaires, par exemple.

 

Est-ce un plan économiquement viable ?

Certes, il va coûter peu cher au gouvernement, mais il ne relancera pas la production française, vu que d’autres constructeurs sont mieux placés que nous et vont bénéficier plus que nous de ces aides.

 

Est-ce une vision idéologique ?

Oui, car elle sacrifie à la mode écologique qui parallèlement plaide pour fermer plusieurs centrales atomiques. D’un coté, on favorise la voiture électrique et, de l’autre, on réduit la production d’énergie. Cherchez l’erreur.

 

Alors, si vous aimez le théâtre d’ombre, vous aimerez le plan de relance de l’industrie automobile. A bon entendeur salut.

Partager cet article
Repost0

commentaires